Le menu

Ceci est un blog. Ceci est un blog de plus dans ce que l’on nomme pompeusement la « blogosphèèère ». Wouuuuu ! Quel nom à la con. B L O G. ça casse pas trois pattes à un canard, hein ? Non, vraiment, c’est franchement laid. Mais là n’est pas le sujet, et justement, revenons-y, au sujet : moi pourquoi un blog, et plus exactement pourquoi un nouveau blog ? (je plaide coupable, je suis récidiviste, j’ai eu une vie bloguesque antérieure et même parallèle)

Parce que, et en vrac, donc pêle-mêle :

–          Cela me trottait dans la tête depuis plusieurs mois, mais je n’avais pas l’esprit à ça.

–          Le besoin de prendre l’air, et ça commençait vraiment à sentir le renfermé là-dedans, l’impression de tourner en rond, sans pour autant en avoir fait le tour.

–          Le sentiment sincère d’avoir évolué et de ne plus être tout à fait la même personne que celle qui avait créé ce que l’on nommera ici désormais « l’autre », il y a de cela 2 ans et demi (mazette… ça en fait des lurettes, ça). Evolué, passablement changé, progressé, grandi, m’être désillusionnée, désinhibée, décérébrée

–          Tout ça mais avec toujours l’envie de l’ouvrir, ma gueule, parce que tout ce que je dis est follement intéressant et que je suis trop bonne de vouloir vous le faire partager. Non, ne me dîtes pas merci, c’est que bonheur.

–          L’envie de faire des choses différentes parce que je commençais à me trouver franchement chiante, désespérante, déprimante et que j’ai le droit de m’auto-zapper.

Et puis si jamais l’autre chieuse refait son apparition, je l’enverrai se faire voir justement sur « l’autre », où elle pourra débloguer à sa guise.

Ceci étant un premier article, je m’en va t’expliquer où qu’on est (et là je mets déjà la barre très haut du point de vue du langage…) : imaginons que, plutôt qu’un blog, une table nous sépare, avec tout ce qu’il faut dessus pour se faire un bon gueuleton, de bonnes rasades, ou juste un petit casse-croute que l’on dégustera avec gourmandise. Ne manque que la conversation, et les convives, une conversation toute seule s’appelant un monologue…

Un blog, au fond, c’est un peu comme une tablée de personnes d’un peu tous les horizons, réunies là on ne sait trop pourquoi, le fruit du hasard, autour d’un repas bien arrosé. Je suis votre hôte, vous êtes mes invités. Vous pouvez donc faire comme chez moi (pas comme chez vous, sait-on jamais…). Quant à savoir de quoi on va bien pouvoir parler, et bien un peu de tout ce qui me passera par la tête…

A ma table, ce n’est pas une « formule », mais un vrai menu : apéritif à volonté (il y a même une chambre d’amis et une bassine un canapé pour les plus imbibés), entrée, plat principal, fromage et dessert, bonnes bouteilles et cafés (et même un petit digestif pour oublier le sujet de la conversation si besoin). Choisissez votre place, mais attention : tout le monde met la main à la pâte pour le service et débarrasser la table ! Nan mais Oh, vous vous croyez où ?!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s