1er dîner

Le menu est composé, le repas prêt. Aucune invitation n’a été lancée, alors à vrai dire je n’attendais pas trop d’visite. Si tu passes par là et que  tu as une petite faim, prends une assiette et des couverts sur l’égouttoir (tu ne penses tout de même pas que je vais essuyer la vaisselle? Tu m’as bien regardé ?), la soupe est encore au chaud sur le poêle. Assieds-toi où tu veux (mais sur une chaise, c’est pas plus mal). Tu ferais une bonne action et m’éviterais de déblatérer seule face à mon assiette.

Surtout que Brrrr, au menu de ce soir, je te propose Alien, pour le meilleur et pour le pire. Et s’il y a une phrase que je ne cesse pas de répéter tout au long de chacun des différents volets de cette quadrilogie,  c’est bien « Mais pourquoi je regarde ça ! Mais pourquoi je regarde ça !!! », tout en mettant la main sur les yeux et la tête sous la couette, et ce à chaque fois que je les revois.  Parce que oui, c’est plus fort que moi, je ne me l’explique toujours pas, mais je n’arrive pas à m’empêcher de les revoir. Surtout le quatrième, La résurrection. Tiens, regarde : (Elle est particulièrement laide, hein? Je parle de la bête…)

Y a un truc, un ensorcellement ou un machin comme ça, forcément, je ne vois pas une autre raison, puisque ce n’est absolument pas à la base mon genre de film. Mais alors pas du tout. Pourtant je suis allée le voir au cinéma, pourtant j’ai conservé ensuite la page du journal du ciné consacrée au film et je l’ai accrochée dans ma chambre d’étudiante (purée, excepté pour Hitchcock et « Fenêtre sur cour », je n’avais jamais fait ça !), pourtant c’est sans doute le film que j’ai vu et revu le plus grand nombre de fois… Va comprendre ! Donc tu te doutes bien que quand la 6ème chaîne a décidé de nous repasser tous les volets, je ne pouvais pas faire autrement. Enfin si, je me suis rebellée sur le coup, et puis j’ai finalement à chaque fois craqué en cours de soirée. Numéro 4 toujours sans conteste mon favori, y a pas photo, et malgré le fait que je commence à connaître toutes les scènes par cœur, toujours aussi peur, voire plus !

Ça, c’était pour le meilleur.

Tu prendras du fromage ? Il y a un coulommiers et de la tomme de pays.

Le pire, tu le vois venir ? Gagné, je me suis dit « allez allez, on ne va pas s’arrêter en si bon chemin, on va regarder Alien vs Predator ». Sans grande conviction, je l’admets. Mais bon, il arrive parfois que l’on ait de bonnes surprises  quand on n’attend pas grand chose d’un film. Pas là.

Un autr’ morceau de pain ?

Non, c’est un film de merde. Mieux que ça, il m’a fait rire. Passe-moi l’expression, mais pétée de rire que j’étais même. Alien et Predator faisant du catch. A voir rien que pour ça.

Fruit ? Glace ?

Non, vraiment… Tu l’as vu, toi ? Tu en as pensé quoi ? Tiens, d’ailleurs je suis sûre que c’est le genre de film à voir entre amis, on devrait se faire ça un soir !

Un café ? Tu préfères autre chose ?

Publicités

3 réponses à “1er dîner

  1. La photo, en vrai, c’était juste pour me voir me ridiculiser en hurlant à la lune comme le loup de Tex Avery?
    (Café ET pousse-café, merci)

  2. P.S: il me semble que question nanar affligeant, tu as pété un score il n’y a pas si longtemps…A côté, Alien et Predator peuvent aller se rhabiller.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s