Grands travaux de ravalement de façade

Yeaaaaah !

Quoi, ça fait si peur que ça ? C’est juste une couleur, hein, idée de changer de tête ! Puisque je suis dans une grande période de changements en tout genre, je me suis dit « Ma quiche » (Ça peut être aussi « pauvre conne », ça dépend du sujet dont je dois m’entretenir), donc, je me suis dit « ma quiche, tant que tu y es, et bien que tu ais résisté rageusement jusqu’ici car tu es plutôt du genre nature, pourquoi ne pas changer aussi de tête et tenter l’impossible : te rendre belle et désirable te rajeunir un peu et être un peu plus dans le vent, au lieu de te laisser glisser peu à peu dans l’inexorable délabrement que le temps ne manque pas de faire apparaître sur toi, il faut te rendre à l’évidence c’est très chouette, paraît-il, comme coin. Et le temps à décider de s’attaquer à tes cheveux pour commencer, montre-lui qui c’est qui commande ici, bordel ! » (j’ai des discussions intérieures passionnantes, n’est-ce pas ?)

Voilà, c’est fait.

Alors ?

Ben alors, t’en dis quoi ?

Ah ouais, bien sûr, l’apparence, toussa toussa, ça ne compte pas, c’est ce qu’il y a à l’intérieur qui compte, la beauté du dedans de soi, la perle qui sommeille en nous (c’est comme les volcans, certains dorment et peuvent encore se réveiller, d’autres sont complètement éteints…), ‘faut passer au-delà du visible, sinon on ne mérite pas de voir tout le merveilleux qui se cache (il est parfois tellement doué à ce jeu-là qu’on ne le retrouve jamais… Quel athlète !) dans le dedans des gens.

L’être ou le paraître, le costume du moine qui ne lui va pas mais masque en fait un gros pervers derrière le morceau de tissu, toussa toussa.

Ouais ouais ouais…

Ça y est, tu as fini ?

T’en as d’autres des comme ça ?

Et l’argent qui ne fait pas le bonheur, surtout, ne l’oublie pas celui-là, il manquerait à la panoplie !

Rhhooo, ne le prends pas mal, mais pour compléter le tableau des banalités d’usage qu’on entend parfois, au choix, pour se justifier ou pour ne pas avoir à donner une opinion et passer ainsi pour un saint homme plein de sagesse et de bravitude, l’hypocrisie m’exaspère ! Banalité encore, puisque rarement on entend dire « j’aime les gens hypocrites, ils nous font paraître la vie plus douce, toujours prêt à faire plaisir et ce même quand ils ne pensent pas un traître mot de ce qu’ils viennent de dire. Les hypocrites sont les poêtes de notre temps, des artistes qui embellissent tout ce qu’ils appréhendent, ils peignent des soleils sur la noirceur du monde qui nous entoure ».

Non, la plupart du temps, on te dit « j’aime pas les gens hypocrites et mytho », comme si c’était une information de première importance dans ce que l’on veut faire passer de soi. Si si, je t’assure, tu devrais plus souvent aller lire les profils sur les sites de rencontres, c’est passionnant de lieux communs. Tu y trouveras aussi le au combien fréquent « je n’aime pas les prises de tête » que j’affectionne particulièrement.

M’interromps pas, je cause.

J’en étais où ? Ah oui, je n’aime pas l’hypocrisie qui consiste à dire que seul l’être intérieur compte et que le paraître n’est que fausseté sans importance, voire perversion du réel.

Et puis j’aime bien aussi me contredire.

Un peu des deux, c’est mieux. Mais pas trop. Voilà voilà.

En dehors de ces quelques brèves, le comptoir du bistrot de La Quiche va fermer quelques temps pour cause de vacances au soleil et de farniente. Je laisse les clefs sous le paillasson « Vous êtes sûrs de vouloir entrer? » si tu as une grosse soif. Sois gentil au passage d’alimenter le poêle, et de ne pas me laisser de vaisselle pour mon retour, cela pourrait me mettre de très mauvaise humeur…

Pour le reste, tu connais ma devise : « Fais comme si tu étais chez moi ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s