un verre de thé glacé

L’immense avantage d’être son propre patron, c’est qu’il est plus facile de se demander une perm’ pour aller se faire un ciné en plein milieu de l’après-midi. Disons qu’on n’a pas besoin d’y mettre les formes. Ainsi, aujourd’hui je me suis prise entre deux yeux, nez à rien, et je me suis dit que j’allais me voir un film, point, et que même si je suis pas d’accord, et ben c’est comme ça, et on ne reviendra pas là-dessus. Impressionnant, n’est-ce pas?

Si tu aimes la solitude ou les personnes âgées, je te conseille le cinéma en journée ET en semaine, un film moldave en VO. Comme il n’y avait pas de film moldave, j’ai choisi le film argentin (plutôt que Shrek : il y avait plein d’enfants… j’en frémis d’horreur).

Je saurai à présent que dans le cinéma du coin (le seul à 30 bornes à la ronde, peut-être même plus), le lundi après-midi est la sortie ciné de quelques vieilles dames disons d’un certain âge. Je ne résiste pas à te retranscrire une partie de leur conversation :

« Vous aurez bien deux minutes? Je vous ai fait du thé glacée! Vous aurez bien deux minutes pour un verre de thé glacé quand même!

– Oh comme c’est adorable!!! »

A propos du film Les Petits Ruisseaux :

« Des scènes de nus entre des jeunes, passe encore; mais entre de vieilles personnes!!! »

Mais venons-en au film, parce que vraiment, c’est trop d’la balle (je sais, il n’y a plus que moi pour employer cette expression). Dans ses yeux, un film argentin réalisé par Juan José Campanella, et qui a reçu notamment l’oscar du meilleur film étranger. Je suis sûrement douée pour quelque chose, mais en tout cas ce n’est pas pour la « critique », longue et étayée d’exemples, objective et sincère à la fois, juste et avec de longues phrases dans lesquelles un autre spectateur pourrait retrouver exactement ce qu’il en a pensé. Tout ce que je peux te dire, c’est « mais qu’est-ce que tu fous encore planté devant ton ordinateur, alors que tu devrais déjà avoir mis tes chaussures pour te rendre dans le cinéma le plus proche qui projette ce film?!! » J’ai, de façon totalement subjective et simplement, très apprécié ce film, disons-le, adoré même. Plaisir indescriptible à voir ce long-métrage, aucun mot à la hauteur. Simplement excellent.

Et si tu l’as vu ou tu vas le voir, t’es sympa, tu me dis ce que t’en as pensé : tu ne me laisses pas parler dans le vide indéfiniment…

Publicités

2 réponses à “un verre de thé glacé

  1. Je vais pas te laisser parler dans le vide indéfiniment : Surtout que le hasard fait que j’ai vu ce film il y a un mois ou deux. Excellent film. Trop d’la balle, comme tu dis.
    Et s’il n’y avait que des films comme celui-ci, je n’aurais pas été fâchée si longtemps avec le cinéma. Mais je demande peut-être beaucoup…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s