C’est ma vie (oh putain)

Hier, j’ai eu une révélation. C’était vers 14h30. Alors que je regardais « How I met your mother », j’ai zappé pendant la publicité sur un reportage sur M6 (Putain, j’ai une vie passionnante, moi… Penser à faire mieux à la prochaine.) et je suis tombée sur une de ces aberrations télévisuelles (tu as remarqué comme, quand on regarde une connerie à la tv, c’est toujours qu’on est tombé dessus par hasard, pendant la pub durant un Thema sur Arte ? Sauf que c’est pas plausible, faisez-y gaffe : y a pas de pub sur Arte). Entre « Confessions intimes » et « C’est mon choix » (mais non je n’ai jamais regardé ces émissions… je suis seulement tombée une ou deux fois par hasard dessus en zappant pendant un documentaire sur LCP…), nous avions l’immense plaisir de faire la connaissance de Jacqueline (en fait, j’sais pu), la grande quarantaine ou la petite cinquantaine, qui expliquait à sa fille qu’elle ne s’intéressait qu’aux hommes de 25 ans, maxi. Elle s’en sentait plus proche, tu saisis, intellectuellement quoi.
Sa fille, un brin désespérée, lui avait trouvé quelques conquêtes potentielles sur le ouebe, plus dans son âge.
Après qu’elles se soient toutes deux longuement interrogées, en lisant les profils des Don Juan, sur le sens du mot « anticlérical » employé par l’un d’eux, je me suis rendue compte que j’avais raté la fin de mon épisode sur l’autre chaîne. Mais là n’est pas le problème. (Putain cette vie trépidante…)
La dame d’un certain âge a donc accepté de rencontrer l’un de ces prétendants (qui, s’ils l’avaient connue avant, n’auraient peut-être prétendu à rien du tout).
C’est là qu’elle vient, ma révélation. Alors qu’elle lui faisait part de son désir de rencontrer quelqu’un qui la rendrait heureuse, il lui fit la remarque qu’elle devrait peut-être commencer par là, par être heureuse, avant de chercher quelqu’un.
Nan ? Ça ne résonne pas en toi quelque part, ça ?
Je me suis dit, dans le désordre, d’une part qu’il n’avait peut-être pas tort, le bougre, et que ça méritait en tout cas réflexion, et d’autre part, qu’il n’avait aucune chance avec elle, ou que plutôt il ne risquait pas à ce qu’il l’intéresse, et qu’il l’échappait belle.

Sur ce, je m’en vais méditer sur une autre chaîne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s